Retour

Le Silicium


Le Silicium est un composant majeur de 1'organisme, c'est aussi le principal composant de 1'écorce terrestre (27%)

La Silice est l'un des éléments majeurs de la composition élémentaire des organismes : le sang humain en contient près de 10 mg par litre (le 1/10e du calcium).

L'organisme en comporte environ 7 gr, plus que le fer (3 à 3,5 gr), beaucoup plus que du cuivre (100 à 150 mg), encore plus que du cobalt, du nickel, du zinc...

Chez l'homme, le silicium se trouve principalement dans l'os, les parois vasculaires, la rate, les tendons, les muscles, les surrénales, le pancréas, le foie, les reins, le cœur, la thyroïde et le thymus. Les cheveux et les ongles en sont particulièrement riches.

De récentes études ont montré que le fœtus humain est très riche en silice, cette réserve étant naturellement adaptée à la formation des os, des phanères et à leur entretien.

La décroissance en silicium génère une croissance anormale avec des anomalies du squelette et des tissus conjonctifs. Ces anomalies sont réversibles après supplémentation.

Les besoins normaux de l'organisme sont environ
10 à 50 mg/jour.

L'alimentation moderne, particulièrement raffinée, est plutôt carencée en silicium . Un apport complémentaire et régulier en silicium s' avère donc indispensable.

Le meilleur apport nutritionnel en Silicium est de fait des céréales et des fibres alimentaires. Il n'est plus à démontrer leur diminution dans les rations alimentaires des populations occidentales et ce, d'autant plus que le raffinage accru de notre alimentation élimine précisément les parties les plus riches en silicium (les enveloppes). L'eau de boisson est également une source de silicium non négligeable. La valeurs insuffisantes, tout en augmentant les aluminates résiduels.

Le silicium régénère et restructure les fibres d'élastine et de collagène (tissus conjonctif résistant qui cimente tout le corps et apporte flexibilité).

 

Source : Bio Actualités mai/juin 2000 (Vitasil (Belgique)