Retour

Les vitamines B

Il est maintenant nécessaire de considérer ce groupe de vitamines comme indispensable au bien-être de toute personne qui désire posséder une qualité énergétique valable et instantanée. Faire face aux situations modernes de travail, de stress, de vie en général, n'est pas toujours si simple et le groupe des vitamines B est un atout considérable dans ces circonstances. Prises en complexe soit les onze vitamines "officielles" de ce groupe, elles vous assurent un excellent soutien. Ce sont les seules vitamines qui contiennent des atomes d'azote. Les différents facteurs de ces vitamines B naturelles à synergie d' action, sont:

a)...les enzymes régulateurs du métabolisme des glucides (ou hydrates de carbone et sucres),

b)...des lipides (graisses),

c)...des protides Thiamine.

 

Vitamine B 1:(albumines) (Thiamine)
^

Cette vitamine entretient le métabolisme des hydrates de carbone et le fonctionnement du système nerveux. On ne lui connaît pas d'effets toxiques, mais des quantités supérieures à nos consommations habituelles favorisent un léger effet diurétique, soit une augmentation des urines. La Thiamine est hydrosoluble comme plusieurs vitamines de ce groupe. Elle est donc rapidement éliminée par l'organisme et doit être renouvelée quotidiennement. C'est une de ces vitamines qui donnent la couleur jaune vif à nos urines. Il s'agit là d'un phénomène totalement inoffensif. En résumé: la Thiamine est indispensable au bon fonctionnement des systèmes nerveux et musculaire. Elle est fragile à la lumière et à l'humidité, par-contre elle est résistante à la congélation et est soluble dans l'eau.

La thiamine ou vitamine B1 est une substance incolore qui agit comme catalyseur du métabolisme des glucides, en permettant à l'acide pyruvique d'être métabolisé et aux glucides de libérer de l'énergie. La thiamine influe également sur la synthèse de substances régulant l'activité des cellules nerveuses. La carence en thiamine est responsable du béribéri qui se manifeste par une faiblesse musculaire, une hypertrophie cardiaque, des crampes et, dans certains cas, de graves déficiences cardiaques occasionnant la mort. De nombreux aliments contiennent de la thiamine, mais le plus souvent en quantité limitée. Le porc, les abats (foie, cœur et reins), la levure de bière, les viandes blanches, les œufs, les légumes verts, les céréales complètes ou enrichies, les germes de blé, les baies, les noisettes et les légumineuses sont riches en thiamine. Les céréales traitées perdent leur partie la plus riche en thiamine. Les farines blanches et le riz blanc, par exemple, n'en contiennent plus. La généralisation de la consommation des farines et des produits céréaliers enrichis ont contribué à éliminer les carences en thiamine. Elle est toutefois constatée chez certains alcooliques.

 

Vitamine B 2: Riboflavine.
^

Une simple phrase la résume. "Elle est nécessaire à la croissance et à la régénération des tissus et elle préside à l'utilisation des sucres". Les spécialistes s'accordent à dire que la Riboflavine est nécessaire à la reconstitution des cellules à la suite de blessures tant internes qu'externes. De plus, la Riboflavine est dépourvue d'effet toxique. Elle participe activement au métabolisme de l'énergie. La Riboflavine est hydrosoluble et elle résiste à la chaleur et à la congélation. Notons que la Riboflavine, elle aussi, donne une coloration jaune vif à l'urine, mais il s'agit d'un effet inoffensif.

 

Vitamine B 3: Acide nicotinique, Niacine, Niacinamide.
^

Les Anglo-Saxons la résument en 4 mots: pellagre, dermatose, diarrhée, démence. De plus, elle favorise le transport de l'oxygène, d'où son action favorable à la circulation sanguine. La vitamine B3 est un composé de deux enzymes importants de l'organisme. Elle participe à un grand nombre de fonctions et est présente dans chacune de nos cellules. Son niveau de toxicité est très faible, même pour de grandes quantités mais il est toujours préférable de se référer à son praticien avant d'utiliser tout supplément. La Niacine améliore le métabolisme des graisses dans le sang , ce que ne fait pas la Niacinamide. Il fut un temps, pas si lointain, ou les spécialistes utilisaient la Niacine pour conserver à la peau son air de jeunesse, avec un assez bon succès. Cette dernière composante a une prédilection pour la capillarité, en favorisant une oxygénation importante de la peau et un raffermissement substantiel de celle-ci. Le seul inconvénient noté, était cette période de rougeur qui pouvait durer une petite demi-heure. La vitamine B3 résiste à la chaleur aux oxydations et aux alcalins.

 

Vitamine B5: Acide pantothénique
^

C'est la vitamine de la régénérescence. Elle favorise une belle peau jeune et fraîche, des cheveux épais et lustrés, des ongles sans problèmes. Les plaies et les ulcères sont rapidement choses du passé. De plus en plus de chercheurs découvrent que l'Acide pantothénique n'est pas, seulement essentiel au métabolisme de l'énergie, mais aussi à la formation de l'ACÉTYLCHOLINE, la substance essentielle, nécessaire au bon fonctionnement de la mémoire. Nous ne prétendons pas qu'avec seulement ce nutriment nous pourrions vaincre des maladies comme l'Alzheimer, mais il est toujours plus sage de prévenir que de tenter de guérir. Nous savons que par l'utilisation conjointe de Lécithine, d'Acide pantothénique, de Choline, d'Inositol et bien d'autres nutriments, nous pourrions tout au moins retarder l'inévitable et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes. Notons que l'Acide pantothénique est dépourvu d'effets toxiques à dose normale. Dans une autre chronique nous poursuivrons l'analyse des vitamines du complexe B.

 

Vitamine B 6: Pyridoxine.
^

Elle régularise le métabolisme des acides-aminés et des protéines, et est un cofacteur essentiel au bon fonctionnement d'un grand nombre des enzymes participant au métabolisme des graisses et des sucres Pour nous gens du Nord, qui mangeons beaucoup de viande, elle devient essentielle. La Pyridoxine soutient le système nerveux et est favorable lors d'une digestion laborieuse. La vitamine B6 a le mérite de jouer un rôle important au niveau du foie, du pancréas et des reins. Son degré de toxicité est quasi inexistant selon les plus récentes études, et nous avons remarqué que la pyridoxine à une prédilection pour le cerveau!.

 

Vitamine B7: Inositol
^

C'est selon de plus en plus de chercheurs, la vitamine de l'âge d'or. C'est un véritable tonique de la nutrition, du système nerveux et du foie. Elle mobilise les graisses en évitant leur accumulation. L'Inositol est un autre facteur de la vitamine B complexe. Il fonctionne en association avec la Choline à l'égard du métabolisme des graisses et du cholestérol. Il remplit des rôles très nombreux mais encore peu connus dans l'organisme. Le niveau d'inositol est cinquante fois plus élevé dans les nerfs que dans le sang selon Michael Colgan, célèbre chercheur écrivain. On ne connaît pas d'effets toxiques à l'Inositol et il est essentiel à la bonne transmission des impulsions nerveuses. Le taux d'Inositol dans les nerfs décline avec l'âge, de même que la rapidité des réflexes. Le sperme humain contient plus d'Inositol que toute autre vitamine ou minéral.

 

Vitamine B8: Biotine
^

Comme la vitamine B5, la vitamine B8 est la vitamine de la peau et des cheveux. Très sensible à la chaleur, elle est d' un grand secours en cas de sécheresse de la peau et des problèmes de la langue, selon Claude Binet. La Biotine est essentielle au métabolisme des hydrates de carbone et des graisses. Nous ne lui connaissons pas d'effets toxiques et secondaires; par-contre, le blanc d'œuf cru contient une substance appelée avidine qui empêche l'assimilation de la Biotine par l'organisme.

 

Vitamine B 9: Acide Folique
^

C'est un facteur indispensable à l'équilibre de la formule sanguine et à son bon fonctionnement. C'est une vitamine dépourvue de toute toxicité mais qui doit être utilisée avec soin. Bien que l'Acide folique fait partie de la vitamine B complexe, il est en lui-même une famille complexe de substances indispensables à la formation des globules rouges. Une trop grande consommation de cette vitamine peut masquer une carence de vitamine B12 et/ou d'anémie pernicieuse.

 

Vitamine B 10: Acide para-amino-benzoique
^

Communément appelée PABA, cette vitamine retient souvent l'attention des chercheurs. On l'utilise de plus en plus comme une protection permanente de la peau contre la pollution atmosphérique et les rayons solaires. On lui attribue une fonction anti-inflammatoire et anti-allergique. Ce facteur des vitamines B est important pour la croissance et la coloration normale de la peau. Certains scientifiques prétendent qu'en utilisant l'Acide para-amino-benzoïque de façon régulière, nous conservons un teint basané en toutes saisons, étant donné que le Paba filtre et redistribue les rayons ultra-violets du soleil sur toute la surface du corps, empêchant de ce fait, les brûlures solaires si dangereuses pour les cancers de la peau.

 

Vitamine B 12: Cobalamines
^

Vitamine moderne qu'est la cobalamine. C'est en 1948 qu'on l'isola pour la première fois. Souvent employée à tort, la vitamine B12 sera d'un bon soutien pour la formation des composantes du sang, dont les globules rouges. On la prétend anti-anémique, anti-pernicieuse et anti-algique. La vitamine B12 est un groupe de substances contenant du cobalt, d'où son nom de cobalamines. Dépourvu de toxicité, les cobalamines jouent un rôle important dans le métabolisme des protéines et des acides gras

La vitamine B-12 est nécessaire pour la production des globules rouges, régénération de moelle d'acide nucléique et avec les autres vitamines B, la conversion des graisses, des hydrates de carbone et des protéines à l'énergie.  L'exposition d'études de gouvernement la prise de la vitamine B-12 par Americans est moins que 70% de la valeur quotidienne référencée (DV).  B-12 ne peut pas être absorbé dans l'estomac sans facteur intrinsèque.  Le jet de Vitamist B-12 saute l'estomac et fournit une méthode plus directe et plus commode d'absorption.  vitamine B-12.

Source : Internet + Femme Actuelle N° 870 du 28 Mai au 3 Juin 2001