Lésions de la peau :

 

Comment choisir son

antiseptique ?


La désinfection d'une plaie peut entraîner dès complications si l'on emploie un produit inapproprié. Découvrez l'antiseptique qu'il faut... quand-il faut.

Tout le monde, ou presque, possède un à la maison. En vente libre, ces médicaments servent à désinfecter plaies, brûlures, coupures et autres lésions cutanées. Or, ils sont souvent mal choisis et mal utilisés. Résultat : des cicatrices qui se voient, et parfois des surinfections. En fait, l'antiseptique << à tout faire >> n'existe pas. Chacun possède ses indications et ses contre-indications. Pour une efficacité maximale, apprenez à choisir celui qui convient (voir tableau ci-contre).

Les quatre règles à respecter dans tous les cas
Il est impératif de respecter ces quatre règles méconnues et trop souvent négligées.
On ne doit employer qu'un seul produit à la fois. Plusieurs antiseptiques sur une même blessure peuvent en effet provoquer des phénomènes toxiques (par exemple, l'association dérivé mercuriel-dérivé iodé produit du mercure).
Par ailleurs, il est nécessaire de respecter la zone cutanée à traiter. Certains antiseptiques sont totalement contre-indiqués sur les muqueuses ou les plaies ouvertes, sous peine de vive réaction (inflammation, irritation), d'autres ne doivent pas être utilisés sur des lésions
étendues...
Il faut aussi, avant de passer le produit, éliminer éliminer ce qui peut l'empêcher d'agir : sang, débris, échardes. Et si l'on utilise du savon, il faut le rincer longuement à l'eau claire car le savon rend certains antiseptiques inefficaces !
Enfin, n'appliquez jamais directement le flacon d'antiseptique sur une lésion car pourrait être souillé par des germes résistants, ce qui en ferait un bouillon de culture. Pour la même raison, ne transvasez jamais les produits, replacez le bouchon après usage et respectez la date de péremption.

Le triclocarban

Il agit sur les bactéries et les champignons.
Mais attention, ce produit ne doit pas être exposé à la chaleur sous peine de libérer un composé toxique.

  • Rincer abondamment après emploi.

Inconvénients
Ce produit peut parfois causer des allergies (eczéma).

Solubacter,
Septivon,
Cutisan,
Nobacter
La chlorexidine

Utilisée dans de nombreuses préparations et très bien tolérée, elle agit sur les bactéries, sur certains champignons et virus.

  • Cet antiseptique détruit les germes en moins de 5 minutes.

Inconvénients
Certaines marques nécessitent un rinçage (voir la notice).
Biseptine,
Septeal,
Lauvir,
Merfène,
Lurexid,
Hibitane,
Cytéal
Les ammoniums quaternaires

Ce sont des substances <<tensioactives>> qui tuent ou inhibent les bactéries en modifiant leurs membranes cellulaires.

  • Il s'agit de détergents, on peut donc les utiliser pour nettoyer une plaie.

Inconvénients
Ne pas utiliser sur les muqueuses génitales, dans l'œil ou le conduit auditif.

Cetavlon,
Sterlane
Les organomercuriels

Ces dérivés du mercure se fixent sur la paroi cellulaire des bactéries, ce qui empêche leur multiplication. Ils sont aussi efficaces sur le champignon Candida albicans.

  • Ne pas utiliser sur une plaie large : risque de passage du médicament dans le sang.

Inconvénients
Ils sont allergisants et irritants pour les muqueuses.

Mercryl-Laurylé,
Dermachrome
Les dérivés iodés L'iode et ses dérivés conviennent aux plaies et brûlures superficielles peu étendues.
  • Ils sont contre-indiqués durant les 6 premiers mois de grossesse, l'allaitement, chez l'enfant de moins de 30 mois.

Inconvénients
A éviter impérativement en cas d'intolérance à l'iode.

Alcool iodé,
Poliodine,
Bétadine
Les dérivés chlorés

Sous forme d'hypochlorite de sodium, ces antiseptiques agissent sur les bactéries, les champignons, les spores et les virus... Leur tolérance est excellente.

  • Cet antiseptique peut être utilisé chez la femme enceinte ou qui allaite.

Inconvénients
Ils peuvent se révéler irritants à de fortes concentrations.

Dakin Cooper,
Amukine
L'alcool éthylique

A 70°, l'alcool tue neuf germes sur dix en trente secondes.
C'est la meilleure dilution (contrairement à une idée répandue, l'alcool à 90° est moins efficace).

  • Ne pas utiliser sur les muqueuses.

Inconvénients
Il dessèche la peau, pique et il est inflammable.

Alcool modifié,
Alcool médical Gilbert,
Pharmadose, compresses
L'hexamidine

Cet antiseptique a démontré une très bonne activité anti-bactérienne, en particulier sur les staphylocoques. Il est faiblement actif sur les champignons.

  • Une très bonne tolérance.

 

Inconvénients
A éviter sur les muqueuses en raison de la présence d'alcool.

Hexomédine,
Hexaseptine

 

Les anti-douleurs, anti-fièvres, anti-inflammatoires...

Source: Femme Actuelle N° 831 du 28 août au 3 septembre 2000

^