La douleur

Pourquoi cela fait-il souffrir ?


Toute douleur a une explication.
Savoir pourquoi l'on souffre permet de se soigner de façon adaptée.

 

Otite sérieuse Avaler de travers Rage de dents Corps étranger dans l'œil Traumatisme du nez

La douleur emprunte toujours le même circuit. Les terminaisons nerveuses reçoivent un signal : par exemple, on marche sur une punaise. Ce signal douloureux est ensuite transmis à la colonne vertébrale qui commande le retrait: on retire le pied aussitôt. Enfin, ce signal est envoyé au cerveau, véritable usine où il est traité par zones : quatre sites vont se mettre en marche.

Le thalamus, centre des informations sensorielles (vue, toucher, odorat, etc.). identifie la piqûre. Le tronc cérébral déclenche une réaction motrice inconsciente : grimace, poils qui se hérissant.
L'hypothalamus mémorise la douleur et déclenche un sursaut salutaire de colère.
Enfin,
le cortex où émerge la conscience. analyse ces informations et donne la solution : regarder le pied, courir prendre un antiseptique dans l'armoire à pharmacie, masser la zone douloureuse…

 

Otite sérieuse
Douleur pénible, oreilles bouchées...
Que se passe-t-il ?

Suite à des rhumes ou rhino-pharyngites à répétition, la trompe d'Eustache, conduit situé derrière le tympan, s'enflamme. Il se crée une différence de pression de chaque côté du tympan et celui-ci est attire vers l'intérieur. D'où la douleur, souvent compliquée par la formation d'un liquide de dans l'oreille (otite séreuse).

Comment réagir ?
Evitez de vous moucher, préférez les lavages de nez pour éviter une aggravation de l'inflammation.
Consultez un médecin qui prescrira gouttes nasales, anti-inflammatoire et antibiotiques si l'otite devient séreuse.
La pose d'aérateurs (yoyos) est nécessaire si l'affection dure plus de 3 mois.
Pour prévenir une otite séreuse chez l'enfant: lavez ses fosses nasales 4 à 6 fois par jour (sérum physiologique) dès le début d'une rhino-pharyngite.

                                            Trompe d'Eustache

Trachée                                                       

Avaler de travers
Quand on avale de travers, les tissus concernés (la trachée, quelquefois les bronches) se distendent brutalement. Cette douleur est accentuée par des quintes de toux et, dans les cas graves, par une angoissante sensation d'étouffement.

Comment réagir ?
Lorsque la toux n'arrive pas à expulser l'aliment, l'urgence est absolue, on risque l'asphyxie.
Si vous êtes seul, mettez le creux de l'estomac contre l'angle d'une table et tirez brutalement la table vers vous pour vous désobstruer. Faites vite, peu importent les objets sur la table !
Une manœuvre très efficace si vous êtes deux : la personne se place derrière vous. Elle noue ses mains au creux de votre estomac et appuie brusquement. Ce geste doit être recommencé jusqu'à résultat.
Un bébé se tient tête en bas, couché sur l'avant-bras de l'adulte qui doit donner des coups secs (pas violents) dans son dos.
Un enfant plus grand sera couché, tête en bas, sur vos genoux.

Rage de dents
Résultat d'une carie non soignée, cette douleur commence par une pulpite qui atteint la pulpe (nerfs et vaisseaux de la dent), enflammée et compressée par les aliments qui s'y entassent. Quand l'infection progresse, elle gagne la joue qui gonfle, ce qui accentue la douleur.

Comment réagir ?
Consultez en urgence un dentiste.
En attendant la consultation, vous pouvez calmer un peu la douleur de la pulpite avec un antalgique (aspirine, paracétamol, ibuprofène) et poser de la glace sur la joue.
Dormez la tête surélevée pour diminuer la pression sanguine.

                         Pulpe
                                                           Cornée

Corps étranger dans l'œil
Il peut s'agir d'un cil ou d'une poussière. Simple gêne au début, la douleur s'aggrave car on frotte les paupières. Ce geste altère la couche protectrice de la cornée (épithélium cornéen), qui est riche en terminaisons nerveuses et la moindre agression la met à nu.

Comment réagir ?
Faites passer la paupière supérieure par-dessus la paupière inférieure. Le frottement des cils suffit quelquefois à enlever le corps étranger.
Baignez l'œil avec du sérum physiologique ou de l'eau bouillie refroidie.
Si le problème persiste, consultez un ophtalmologiste.

Traumatisme du nez
La douleur, violente, s'explique par la mise en tension brutale des tissus cutanés et sous-cutanés qui se mettent à gonfler(œdème). En cas de fracture, le déplacement des os augmente cette douleur. Mais tout se calme en 15 min.

Comment réagir ?
Pour atténuer la douleur, appliquez de la glace enveloppée dans un tissu. Le contact de la glace sur la peau peut brûler.
S'il y a saignement, arrêtez-le en pinçant les narines avec les doigts.
Comme antalgique, prenez du paracétamol, pas d'aspirine, car ce médicament augmente le saignement.
Consultez un médecin qui vérifiera s'il n'y a pas fracture ou hématome de la cloison nasale.

                                 Tissus cutané et sous cutané 

 

Source: Femme Actuelle N° 780 du 6 au 12 septembre 1999

^