Retour A la rencontre

de nos émotions

Les émotions qui nous ébranlent ou nous stimulent sont nombreuses. Pour en savoir plus sur ces phénomènes, nous avons interviewé un spécialiste de la psychologie des émotions. Bernard Rimé, professeur à l'Université de Louvain en Belgique, est aussi président de l'International Society for Research on Émotions*.

On distingue six types d'émotions de base, peur, joie, tristesse, dégoût, surprise et colère, auxquelles s'ajoutent des émotions plus élaborées comme les remords, la nostalgie. Selon Bernard Rimé, ces émotions se manifestent en réponse à une situation donnée, réponse dont l'intensité varie suivant les individus. Il se déclenche alors un ensemble de changements physiologiques (rythme cardiaque, respiration…), de modifications de l'expression faciale, du comportement et de la pensée.

Les émotions sont-elles innées ?
Le nouveau-né ressent des émotions dites " rudimentaires ". Il pleure, se met en colère et sourit. Ces premières expressions sont mécaniques et instinctives. On parle d'émotion dès que l'enfant dispose des capacités mentales pour analyser une situation (entre 4 et 7 mois) : par exemple, la faculté de différencier ses parents des personnes extérieures à son entourage. C'est pourquoi, à cet âge, la vue d'un visage étranger effraie.

Quelle est la part d'émotion dans notre vie ?
Il faut distinguer d'une part notre état affectif (heureux/malheureux, entouré/isolé, anxieux/rassuré) qui change constamment, et d'autre part nos émotions, qui en sont une des composantes. L'état affectif dans lequel nous sommes influence chacun de nos actes. Les émotions constituent les moments forts dans notre vie affective.

A quoi servent-elles?
Les émotions servent à communiquer avec les autres. Lorsque nous vivons des situations chargées en émotions, nous nous trouvons isolés. Le besoin de raconter devient généralement très fort car il permet de dédramatiser la situation.

Quelles sont les relations entre raison et émotions ?
Pendant longtemps, la raison et les émotions ont été mises en opposition. En fait, elles sont indissociables et fonctionnent en constante interaction. Notre vécu émotionnel oriente notre développement intellectuel et notre intellect guide nos émotions. C'est une partie de ping-pong sans fin.

* Société internationale de recherche sur les émotions. Bernard Rimé est le coauteur avec Klaus Scherer, d'un ouvrage intitulé Les émotions : textes de base (Delachaux et Niestlé).


Les muscles zygomatiques sont les muscles situés au niveau des pommettes qui permettent de sourire.

Vous avez

l'air surpris !

Au moment où l'on ressent une émotion, comme la surprise, plusieurs réactions se déclenchent dans notre organisme. Du cœur au cerveau, en passant par les muscles de notre visage, c'est l'ensemble de notre corps qui s'exprime.

Lorsque nous ressentons une émotion, notre visage change. On distingue quarante-six mouvements de base: clignement de l'œil, serrement des lèvres, haussement des sourcils, gonflement des narines...

Voici un exemple de modification de l'expression faciale lors de la surprise, répertoriée et décrite par le célèbre Charles Darwin. Il fut le premier à étudier l'expression des émotions.

1 - Une élévation des sourcils par contraction du muscle sourcilier, provoque l'apparition de plis sur le front.

2 - Les yeux s'ouvrent ronds et grands grâce aux muscles releveurs et orbiculaires des paupières supérieures.

3 - Les lèvres se resserrent et forment un << o >> grâce à la contraction du muscle orbiculaire.

 

Respirez...

vous êtes zen

Timidité, anxiété, colère…
Il est parfois difficile de contrôler ses émotions. Voici quelques conseils pour se sentir plus à l'aise, notamment en public.

Difficile de s'assumer et de se positionner par rapport aux autres lorsqu'on est hyper timide !
Et le cauchemar du timide, c'est de s'exprimer en public. En se fixant un
programme précis, on peut surmonter ce handicap.

Une intervention doit toujours être préparée. La clé de la réussite tient en effet dans la préparation qui permet de gagner peu à peu de l'assurance. Il convient d'abord de rédiger un texte en prenant en compte le temps nécessaire à sa présentation.

Il est aussi important de répéter devant un miroir pour se sentir à l'aise le moment venu. Avant de prendre la parole, inspirez et expirez plusieurs fois, lentement et profondément pour réduire le stress et la nervosité.

Autre émotion difficile à maîtriser : la colère. Bouillonnante, toujours prête à exploser, la personne impulsive a du mal à canaliser ses réactions. Quand la " moutarde vous monte au nez ", comptez jusqu'à dix en respirant profondément… En dix secondes, la colère a déjà diminué en intensité, voire disparu. Simple et efficace !

Quelques vérités

...sur le rire !

Diverses expressions ont pour objet le rire. Certaines sont vraies et d'autres pas. Tout le monde connaît << rire jaune >> ou << piquer un fou rire >>…
Nous en explicitons quelques autres, faisant souvent appel au bon sens.

Le rire est le propre de l'homme
Oui et non. Chez les grands singes, on peut observer des signes assimilés à ceux du rire chez l'être humain. La différence tient dans la variété des usages du rire et des stimulations qui le provoquent. Le cerveau des animaux n'est pas suffisamment développé, ni organisé pour que l'on puisse parler de rire et encore moins d'humour, propre à l'humain. Chez l'homme, le rire est un mode de communication. Il est étroitement lié à la vie sociale des individus, même s'il arrive de rire seul.

Mourir de rire
Et oui, c'est possible, mais heureusement exceptionnel. Quand on rit aux éclats, l'ensemble de l'organisme subit une tension extrême. Si elle dure trop longtemps et devient incontrôlable, cette tension peut déclencher un arrêt cardiaque.

Le rire est le meilleur remède contre la tristesse
Bien sûr. Le fou rire met l'organisme en hypertension. Lorsque la crise s'arrête, la tension diminue, le corps se relâche complètement et un véritable sentiment de bien-être apparaît. Certains considèrent le rire comme une thérapie contre le stress et d'autres, une façon de voir la vie ! D'ailleurs, pour les comédiens de l'association Le Rire médecin, qui organise des animations et des spectacles en milieu hospitalier, le rire et la fantaisie aident les enfants à mieux vivre leur hospitalisation et à garder le sourire.

 

 

Source : le journal Carrefour - janvier 2001 - n° 70

^