Retour

Quand votre langue

change d' aspect,

n'hésitez pas à consulter


En principe rose, régulière et brillante, la langue peut se creuser, gonfler ou se colorer. Des bobos à ne pas prendre à la légère, même s'ils sont souvent banals.
Le point avec le Dr Nadine Pomarede, dermatologue.

 

La langue blanchâtre La langue noire Les ulcérations
La langue gonflée La langue sèche qui brûle La langue "géographique"

 

Agressée par des brossages intempestifs, des bain de bouche inappropriés, par certains médicaments ou des aliments, la langue se creuse, s'irrite, se colore. Le plus souvent sans gravité, ces troubles requièrent tout de même d'un avis médical, en particulier s'ils se prolongent au-delà de quelques jours ou s'ils réapparaissent de façon régulière.

Bactéries, champignons, ulcérations sur la langue, autant de maux qui demandent des traitements spécifiques.

La langue blanchâtre ^
Pourquoi ? Une langue enflammée qui brûle et tapissée de dépôts blanchâtres qui se détachent très facilement doit faire penser à un muguet. Cette affection, quelquefois associée à des problèmes digestifs, est généralement provoquée par des médicaments (antibiotiques, corticoïdes…), du diabète, un stress particulièrement important ou des prothèses dentaires qui perturbent la flore buccale et favorisent la prolifération des champignons.

Que faire ? Appliquez un antimycosique, pendant environ trois semaines.

 

 

La langue noire ^
Pourquoi ? La prolifération de bactéries et de champignons dans la bouche entraîne une coloration et une transformation des papilles gustatives. Des sortes de filaments bruns ou noirs recouvrent la langue. Principaux accusés, les antibiotiques, les irritations chroniques liées à des brossages agressifs, certains bains de bouche inadaptés et le tabac.

Que faire ? Faites des bains de bouche à base de bicarbonate de sodium et appliquez une solution ou pommade à base de vitamine A acide (ou acide rétinoïde), trois semaines.

 

 

Les ulcérations ^
Pourquoi ? Les aphtes sont des lésions jaunes ou blanches, entourées d'un halo rouge vif et creusées au centre. Ces petites ulcérations douloureuses s'accompagnent parfois de picotements au niveau de la langue, des lèvres et/ou des joues. D'origine familiale, leur apparition est aussi favorisée par certains aliments (noix, gruyère...),

Que faire ? Commencez par éliminer les aliments irritants. Ensuite, appliquez un gel contenant un anesthésique local pour diminuer la douleur et un cicatrisant, pendant environ huit jours.

 

 

La langue gonflée ^
Pourquoi ? Si le gonflement apparaît brusquement, il s'agit sans doute d'une allergie à un aliment ou un médicament. En revanche, si le gonflement augmente progressivement et qu'il devient douloureux, il est vraisemblablement dû à un abcès.

Que faire ? En cas d'allergie, supprimez l'aliment allergisant et demandez à votre médecin de remplacer le médicament en cause. Des antihistaminiques se révèlent quelquefois nécessaires. En cas d'abcès, des antibiotiques pourront en venir à bout en quelques jours.

 

 

La langue sèche qui brûle ^
Pourquoi ? Ce phénomène est souvent dû à une irritation liée à un brossage.

Que faire ? Utilisez une brosse à dents souple et passez-la délicatement sur la surface de la langue, sans appuyer trop fort.

 

 

La langue "géographique" ^
Pourquoi ? On ne connaît pas les causes de ces plaques rouges en creux, comme des cartes géographiques, et souvent bordées d'un liseré blanchâtre.
Seul constat : les poussées surviennent souvent à la suite d'un stress.

Que faire ? Rien, elles disparaissent spontanément.

 

 

Source : Femme Actuelle n° 873 du 18 au 24 juin 2001

^