Retour

Faisons la paix avec nos

pieds

Nous leurs menons la vie dure à ces pauvres pieds. Transpiration, mycoses, cors...
Seraient-ils nos souffre-douleur ?

  • Trop souvent malmenés, nos pieds souffrent de multiples maux. Vers la cinquantaine apparaissent les cors, oignons et autres déformations qui conduisent à consulter un spécialiste.
    Les pieds font partie des charmes féminins et les premières concernées sont les femmes. Durant des années, cédant plus souvent aux sirènes de la mode qu'à la voix de la raison, elles portent des chaussures trop hautes et trop étroites, véritables objets de torture pour les pieds.

  • Le soulier mal adapté
    Certaines chaussures mal adaptées exercent une pression qui, provoque à la longue un épaississement de la peau au niveau de la phalange ou de l'articulation de l'orteil. C'est le cor.
    Le port de chaussures trop étroites déclenche une déviation du gros orteil, appelée
    oignon (ou hallus valgus). Le gros orteil vient se loger sous les autres doigts, provoquant une inflammation à l'intérieur de l'articulation.
    Ces divers problèmes nécessitent une consultation chez un podologue.
    Syndrome de la chaussure neuve, l'
    ampoule, moins grave mais tout aussi insupportable, survient à la suite d'un échauffement de la peau. Pour vous soulager, percez la poche avec une aiguille bien désinfectée, sans déchirer la peau. Tamponnez avec de l'éosine (mais attention : à éviter pour les diabétiques qui cicatrisent mal).
    En prévention, appliquez par exemple une crème hydratante. Il existe des pansements spéciaux pour les ampoules.

  • La mycose des baskets
    Les problèmes de pieds concernent aussi les jeunes et les sportifs. En effet, le port prolongé de chaussures de sport provoque une transpiration excessive, qui tend à favoriser le développement des mycoses. Ces champignons se logent en général entre les orteils mais peuvent même se glisser sous l'ongle. Là aussi, l'avis du spécialiste s'impose. Utilisez un, antifongique pour nettoyer vos pieds (usage à limiter dans le temps). Ensuite, il faut bien les sécher, éventuellement avec un sèche-cheveux. Puis avant de vous chausser, frottez vos pieds à l'alcool et saupoudrez-les de talc.
    Il existe des produits adaptés, en spray ou en crème, contre la transpiration.

Savoir +
Les antifongiques (antifungiques)
ou fongicides : médicaments utilisés pour traiter les champignons microscopiques.  lis sont prescrits par voie orale (comprimés) ou injections en cas de mycoses internes, par exemple de l'intestin..

Comment ça marche ?

Les différentes morphologies du pied

Il existe trois formes de pied, que l'on distingue par rapport à la longueur des orteils. La forme la plus répandue est le "pied égyptien", reconnaissable à son pouce plus long. Le deuxième orteil du pied grec est le plus long, tandis que les a orteils du "pied carré" sont tous de longueur égale.

Les différentes morphologies du pied

La morphologie du pied varie selon la cambrure de la voûte plantaire. On le dit "creux" si cette dernière a tendance a être trop "creusée" et "plat" dans le cas contraire.

1 - Le pied égyptien (49%) : nombre de chaussures ne sont pas adaptées à cette forme. Elles sont souvent trop courtes pour le gros orteil qui se déforme à la longue, et donne un "hallux valgus".

2 - Le pied grec (23 %) : il faut choisir la longueur de la chaussure en fonction du deuxième orteil, sinon celui-ci pourrait se "griffer".

3- Le pied carré (28%) : c'est la forme de pied la plus facile à chausser.

4- Le pied creux : le manque d'appui au sol entre le talon et l'avant du pied peut faire souffrir. La voûte plantaire a tendance à se creuser davantage avec le temps.

5 - Le pied plat : heureusement rares, les "vrais- pieds plats rendent la marche très douloureuse. Il existe des régions où les pieds plats sont plus répandus sans que personne n'en souffre !

Soyons pratique     

Des pieds en bonnes mains

Marcher, courir, piétiner... Soumis à ce régime, nos pieds fatiguent et nos jambes deviennent pesantes. Pratiquez chaque jour ces quelques massages et retrouvez une démarche sereine.

Faites rouler une balle de tennis sous le pied, des orteils au talon. Comptez 30 secondes à 1 minute pour chaque pied.

Prenez vos chers petons en main, massez-les. La sensation de bien-être est quasi instantanée. Voici pour vous aider quelques exercices simples. - Consacrez une minute à jouer avec vos orteils. Écartez-les doucement et alternez les mouvements de flexion-extension.

Détendez votre voûte plantaire en la massant avec le pouce par petits mouvements circulaires en appuyant légèrement.

Effectuez ce même type d'exercice avec votre poing en le passant sur toute la surface du pied. - Pour soulager vos talons, serrez-les quelques secondes fortement entre vos mains croisées puis relâchez. Recommencez 6 ou 7 fois. - Échauffez vos chevilles en effectuant des rotations dans les deux sens.

Quand vous avez les pieds gonflés, allongez vous confortablement sur le sol, avec les jambes en l'air, en appui contre un mur. En facilitant le retour sanguin vers le cœur, cette position fait disparaître la sensation de jambes lourdes.

Trouver chaussure

bien à son pied

Talons trop hauts, semelles trop fines, ou trop épaisses, chevilles mal tenues... Des pieds douloureux le sont souvent parce que mal chaussés.

1 De la hauteur oui, mais pas trop. Deux à quatre centimètres de talon, recommandent les podologues. Au-delà, le poids du corps bascule vers l'avant du pied, provoquant des échauffements et parfois l'apparition de durillons. Question équilibre, oubliez les talons aiguilles!

2 De la souplesse
C'est la chaussure qui doit s'adapter au pied, non l'inverse. Quand il est comprimé dans une chaussure trop "raide" choisissez un autre modèle. Les chaussures trop pointues ou à bout carré déforment souvent les orteils à la longue,

3 Du maintien
Pour les grandes balades ou le shopping, portez un modèle qui maintient bien les pieds et les chevilles. Vous marcherez avec plus de liberté en évitant les entorses et les foulures.

4 Du rebond
Les semelles intérieures et extérieures doivent être d'une bonne épaisseur pour absorber ainsi les chocs de la marche. Un renfort situé sous la voûte plantaire - s'il convient à la forme du pied - peut empêcher de forcer sur les tendons.

5 De la réflexion
S'offrir une paire de chaussures, c'est avant tout se faire plaisir... mais gare aux achats coup de cœur! Prenez votre temps pour bien choisir. Avant de décider d'adopter des chaussures, essayez-les à plusieurs reprises.

Le saviez- vous ?

Les plus grands pieds du monde appartiennent à un Américain. À 25 ans, il chausse du 86,5.
(Source: Guinness des records 1999)

Chacun de nos pieds est parcouru par 500 vaisseaux sanguins et 300 terminaisons nerveuses.

On trouve dans un pied : 26 os, 25 muscles, 50 ligaments et 30 articulations.

 Quelque 40 000 glandes sudoripares sont réparties sur toute la surface du Pied.

Le "pied" était une mesure française de longueur valant 0,3248 m.
Encore en vigueur dans certains pays anglo-saxons, l'unité de longueur "foot" équivaut à 30,48 cm.

 

Source : le journal Carrefour -juin 2000- n° 64

^