Retour forme

Les larmes protègent nos yeux :

 

L'oeil

Le froid, le vent et le soleil nous font cligner des yeux et verser quelques Larmes. Ce larmoiement correspond à un réflexe de protection face à une agression extérieure. Au long de la journée, le système lacrymal travaille au bon entretien de nos yeux.

La glande lacrymale est la poche dans laquelle sont sécrétées les larmes. Le clignement d'œil constitue une action réflexe, permettant d'étaler un film humidificateur et protecteur sur la cornée. Cette pellicule de larmes lui apporte les éléments nutritifs nécessaires et élimine les corps étrangers : poussières, cils, impuretés... Ce liquide est ensuite évacué vers un sac qui se "vide" dans le conduit lacrymal, situé dans le nez. Cela explique qu'il faille souvent se moucher quand on pleure. En cas de larmoiement excessif dû au froid, au vent, ou au chagrin, le conduit lacrymal ne suffit plus à éliminer les larmes, qui s'écoulent alors sur les joues. Il arrive qu'avec l'âge, la glande lacrymale ne produise plus assez de liquide, ce qui provoque des irritations de la cornée. Quelques gouttes de collyre peuvent remplir, dans ce cas, la fonction de lubrifiant.

 

Source : le journal Carrefour -janvier 1999- n° 59

^