Retour

Gardez la 

mémoire vive

Durant toute notre vie, la mémoire, fonction du cerveau, stocke des informations..., des émotions... et les rappelle à notre conscience. Étant faillible, ce processus demande parfois un certain entraînement pour s'améliorer.

Notre mémoire est un système complexe qui fonctionne en trois phases distinctes: apprentissage, stockage de l'information, enfin restitution de l'événement ou du souvenir entreposé. Rien de ce que l'on apprend n'est mémorisé ni oublié d'une façon automatique. Que nous le voulions ou non, des choix s'opèrent dans la mémorisation des informations, et nous ne pouvons pas toujours contrôler cette sélection.
Le cerveau utilise trois niveaux de mémorisation
: il s'agit de la mémoire immédiate, la mémoire à court terme et celle à long terme.
Il est possible d'emmagasiner des informations, retenues quelques secondes, sorte de mémoire instantanée, d'autres dont on va se
souvenir assez longtemps - pour passer un examen par exemple. D'autres enfin restent gravées toute une vie, constituant le fonds d'une mémoire consolidée, liée aux émotions et à l'utilitaire.
Si un souvenir peut se rattacher à des informations déjà connues, l'ancrage s'effectue plus aisément grâce aux associations possibles. Exemple, le numéro de chambre d'hôtel conservé le temps d'un séjour et qui, sitôt la route reprise s'efface. Mais quand un événement important s'est déroulé dans cette chambre, le numéro peut rester aussi en mémoire, lié à cet épisode.
Il existe un apprentissage de la mémoire. Pour faciliter celle à long terme et la maintenir, entraînez-vous à réactiver des informations ou des souvenirs anciens. La clé d'une mémoire fidèle ne réside pas seulement dans le fait d'avoir des "trucs" pour retenir, mais plutôt dans les capacités de chacun à réactiver ses circuits. Ce qui est mémorisé ne l'est pas de manière isolée, les informations étant liées entre elles, c'est souvent par association que ce qui est stocké est rappelé.
Fatigue, alimentation déséquilibrée, excès divers, sont facteurs d'oublis. La mémoire s'avère donc aussi largement tributaire d'un bon équilibre de vie.


Le cerveau
constitue avec la moelle épinière le système nerveux central humain. Baigné en permanence par le liquide céphalo-rachidien, cet organe assure la coordination des mouvements et contrôle de nombreuses fonctions inconscientes telles que respiration et rythme cardiaque. Bien sûr, le cerveau est aussi le siège de notre activité intellectuelle.

Souvenirs, émotions, sensations...

Toutes les informations circulent dans notre système nerveux au moyen des neurones, des milliards de cellules en contact les unes avec les autres.

Les prolongements cellulaires, appelés de dendrites, reçoivent l'information sous forme d'influx électrique et la transmettent au neurone voisin, grâce à l'axone. Le signal est converti en stimulation chimique, au niveau de la zone de contact entre deux neurones, la synapse

Le neurone, unité fonctionnelle spécialisée, capte et transmet des signaux électriques à des muscles, des glandes, et à d'autres neurones.

Dans le cerveau, l'activité des neurones autorise les opérations intellectuelles comme penser, parler, apprendre Ces cellules se situent dans le cortex cérébral, soit la couche supérieure de couleur grise qui forme des circonvolutions à la surface du cerveau.

Les neurones sont les rares cellules de l'organisme dont le nombre diminue chaque jour de notre vie et qui ne se renouvellent pas. C'est pourquoi l'on assiste parfois à un déclin des capacités intellectuelles avec l'âge.

Entretenez pour conserver

Nul n'est à l'abri d'un trou de mémoire. Mais quand ce genre de phénomène a tendance à se renouveler, on finit par s'inquiéter du vieillissement de "ses petites cellules grises".

Le vieillissement atteint la mémoire comme tous nos organes. Mais inutile de dramatiser car on peut retarder ce ralentissement cérébral. Pour entretenir votre mémoire, n'hésitez pas à aller à la recherche de contacts sociaux et d'activités intellectuelles ou ludiques: tout apprentissage se révèle bon pour elle.
  • Inscrivez-vous dans un club de jeux. N'hésitez pas à rechercher les contacts.
  • Essayez d'écouter en étant curieux de connaître et de comprendre d'autres individus, d'autres idées.
  • Pensez à votre bien-être, votre plaisir. Faites des exercices dans les domaines qui vous intéressent. Pourquoi faire des mots croisés si on déteste ça !
  • Continuez à lire plutôt que de vous forcer à retenir des mots par cœur.
  • Évitez le stress et ménagez-vous. La fatigue peut causer des trous de mémoire. Tout s'arrange le plus souvent avec un peu de repos.

En cas de persistance des trous de mémoire, ou s'ils deviennent plus fréquents, consultez un médecin qui vous prescrira le traitement et les examens appropriés.

Les fibres nerveuses les plus longues du corps humain atteignent un mettre et font circuler l'information de la colonne vertébrale jusqu'aux pieds.

L'information dans les cellules nerveuses du cerveau peut circuler à la vitesse de 100 m/s soit 360 km/h.

Pour l'homme, le poids moyen du cerveau est de 1,450 kg et de 1.300 kg pour la femme.

On estime le nombre de cellules nerveuses du cerveau à 20 milliards.

 

Source : le journal Carrefour -décembre 1999 - n° 58

^