Retour forme

Que signifie l'aspect de vos ongles ?

 

Ils sont cassants
Les causes
On peut avoir par nature des ongles fragiles, sans que l'aggravation de cet état dans
le temps soit pour autant inquiétante. Toutefois, si vos ongles deviennent brutalement cassants, il est conseillé  de consulter pour vérifier la présence d'une éventuelle carence en fer.
Ils deviennent jaunes 
Les causes
Si votre ongle est devenu complètement jaune, il s'agit d'une coloration due à la nicotine, ou à un vernis à ongle ou à une base qui ne vous conviennent pas.
 

Que faire ?
Si aucun remède ne peut renfoncer la dureté des ongles, on peut éviter qu'ils se cassent: les mouiller le moins possible, ne pas les couper à la pince ou aux ciseaux, mais les limer avec une lime en carton, ne pas utiliser de durcisseur, mais les renforcer avec une base protectrice. En cas de carence en fer, une supplémentation est
nécessaire.

 

Que faire ?
Un polissage léger sur toute la surface de l'ongle permet d'enlever les couches superficielles colorées. Par ailleurs, posez systématiquement une base protectrice qui vous convienne. Et testez d'autres vernis à ongles.

 

Ils se décollent
Les causes
Il peut s'agir d'une maladie de peau, le psoriasis, ou bien d'une mycose provoquée par un champignon (candida).
Des taches blanches
Les causes
Quand les taches existent depuis l'enfance, il s'agit d'un dysfonctionnement génétique de la kératinisation : au lieu d'être transparent, l'ongle est parsemé de petites zones opaques, Les taches viennent d'apparaître ? Vous avez sûrement refoulé excessivement la cuticule (tic ou manucure) et traumatisé ainsi la matrice. Contrairement aux idées reçues, ces taches ne sont pas dues à un manque de fer.
 

Que faire ?
Quelle que soit la cause du décollement, il faut d'abord couper l'ongle à ras jusqu'à la zone de décollement et garder les mains au sec le temps de la repousse. Parallèlement, la mycose se traite avec une crème antifongique et le psoriasis avec une crème à base de corticoïde.

 

Que faire ?
Dans le cas d'un traumatisme transitoire, attendez que l'ongle repousse. Usez avec parcimonie des ustensiles de manucure qui peuvent entraîner un dysfonctionnement de la matrice.

 

Une surface irrégulière
Les causes

Un choc (mordillements, fait de repousser de la cuticule, manucure excessive, etc.), une inflammation du pour tour de l'ongle ou une maladie (psoriasis, lichen, pelade), peuvent agresser la matrice (zone située sous la surface de la peau qui assure la pousse de l'ongle). Il porte alors les traces de ces traumatismes (sous forme de crêtes ou
de vagues).
Des stries se forment 
Les causes

Les petits sillons longitudinaux qui apparaissent avec l'âge (parfois dès 25 ans) sont inévitables. Cependant, ils peuvent également être provoqués par du psoriasis.
 

Que faire ?
Les traitements dépendent de l'origine du traumatisme. Dès l'arrêt de l'onychophagie (manie de se ronger les ongles) ou des manucures abusives, l'ongle repousse normalement. En cas de maladie de la matrice, le médecin prescrit généralement une corticothérapie locale.

 

Que faire ?
Les stries fragilisant les ongles, il faut les limer assez court pour éviter qu'ils se cassent. Le lichen et le psoriasis se traitent avec une corticothérapie locale sous forme de crème ou de piqûre au niveau de la matrice.

 

Une bande noire apparaît
Les causes
L'apparition tardive d'une bande unique peut laisser craindre la formation d'un nævus ou d'un mélanome. Une tumeur de la peau peut être bénigne ou maligne. Si la bande s'élargit et s'assombrit il faut consulter rapidement.
Le pourtour est enflammé
Les causes
A force de refouler ou de mordiller les peaux, on finit par ôter la cuticule et provoquer une inflammation. Il suffit alors que les mains soient en contact avec une eau souillée (lors des travaux ménagers, par exemple) pour que les microbes pénètrent sous le repli de l'ongle, provoquant une mycose (candida) ou une réaction Allergique.
 

Que faire ?
Si le mélanome est superficiel, l'appareil unguéal (ongle, lit de l'ongle et matrice) est retiré chirurgicalement. Dans les cas plus graves, l'amputation peut être envisagée.

 

 

Que faire ?
Pour éviter l'installation d'une inflammation chronique, évitez au maximum le contact avec l'eau, jusqu'à trois mois après la réapparition de la cuticule. Portez une double paire de gants (coton et caoutchouc) pour effectuer les travaux ménagers. Un traitement anti-candida traitera la mycose et les corticoïdes enrayeront l'allergie.

 

Source : Femme Actuelle  n° 778 du 23 au 29 Août 1999

^