Retour formeRetour
forme

Va savoir 2 !!!

La santé dans l'assiette !

Les aliments sont-ils des médicaments ? Suffirait-il de bien se nourrir pour... ne plus être malade ? Le point sur treize aliments qui peuvent vous faire du bien.

Va savoir :  1, 2

 

<<Grâce aux connaissances actuelles, il est devenu possible d'éviter la maladie en choisissant certains aliments>>, assure le Dr Jean-Marie Bourre, nutritionniste et directeur d'une unité de recherche à l'Inserm*. Le National Cancer Institute, aux Etats-Unis, conseille de consommer deux fruits et trois légumes par jour pour se donner plus de chances de tenir le cancer à distance. En Chine, depuis des millénaires, on cuisine les aliments en fonction de leurs bienfaits sur l'organisme. <<Mais prévenir n'est pas soigner>>, précise le Dr Bourre. Si le lait, par exemple, est nécessaire à la construction du squelette pour sa richesse en calcium, il ne pourra en aucun cas traiter une ostéoporose.

*Institut national de la santé et de la recherche médicale

 

Vin, chocolat... bons pour le coeur, à petites doses

Les polyphénols contenus dans le vin et le chocolat sont les alliés de notre cœur. Une étude danoise menée sur13285 sujets a montré que les personnes buvant de trois à cinq verres de vin par jour présentent deux fois moins de risques de développer une maladie cardio-vasculaire que les non-buveurs.

Pour autant, n'oublions pas que l'alcool est à consommer avec modération ! Selon d' autres études, les polyphénols protégeraient aussi contre le cancer. Toutefois, à haute dose, ils inhibent l'absorption du fer et ont un effet pro-oxydant.

Jambon...du tonus !
L'analyse Suvimax sur l'alimentation rapporte que 45 % des Françaises de 35 a 65 ans n'ont pas de réserve de fer, et que 8 % sont carrément anémiques. Mais où trouver ce fer? Dans le jambon, par exemple.
A consommer cuit et de préférence dégraissé. D'autant plus que, riche en vitamine B6, il aide à surmonter l'asthénie

Oeufs, poissons… réservoirs d'oméga 3

Autre exemple <<d'aliments santé>> : les oméga 3, qui réduisent le taux de triglycérides dans le sang et que l'on trouve notamment dans les oeufs des poules élevées en plein air. Des oeufs <<oméga 3>>, pondus par des poules ayant consommé des graines de lin, sont apparus sur le marché : un oeuf enrichi couvre de 25 % a 33 % de nos besoins journaliers.

On trouve aussi des oméga 3 dans les huiles de soja, de colza et de noix, et dans les poissons gras (thon, sardine, saumon,,.), <<Mangez-en deux fois par semaine, et vous diviserez par deux le risque de maladie cardio-vasculaire >>, assure le Dr Bourre.

 

Crustacés... excellents pour la tête et les jambes

Ce sont des mines de vitamines et d'oligo-éléments. Huîtres et homards sont, avec le foie, l'une des meilleures sources de vitamine B 12. Un carburant dont la mémoire et les muscles ont un égal besoin.

Mention spéciale aux huîtres, très riches en vitamine E et en sélénium - des antioxydants naturels -, mais aussi en zinc, Ce dernier, véritable oligo-élément de l' effort physique, intervient dans la synthèse des protéines, très importantes pour nos muscles.

Pommes… contre le cholestérol

Bonnes pour les dents et les gencives, elles constituent aussi, grâce a leur taux élevé de pectine, une vraie arme contre le cholestérol. Trois pommes crues par jour réguleraient diminue le mauvais cholestérol.

En outre, des chercheurs de l'université de Cornell (Etats-Unis) ont montré que ses antioxydants aident à lutter contre la croissance de deux types de cellules cancéreuses attaquant le foie et le colon.

Toujours dans un cadre préventif et non curatif !

 

Thé ou café?
Deux études parallèles ont recherché i'Influence des boissons que nous absorbons le matin sur la prévention de la maladie de Parkinson. Conclusions...
Selon les travaux présentés au 14e Congrès sur la maladie de Parkinson à Helslnki, le gallate d'épigallocatéchine ou EGCG, une substance contenue dans le thé vert, aurait des effets bénéfiques contre cette maladie. En sachant que l'étude a été effectuée uniquement sur des rongeurs.
Une enquête menée pendant plus de trente ans sur 8004 hommes hawaiiens âgés de 45 ans à 68 ans montre que plus la consommation de café est élevée (jusqu'à sept tasses quotidiennes), plus le risque de maladie de Parkinson dans sa forme typique (c'est-à-dire non génétique et à début tardif) est faible.

 

Carottes, épinards... un coup de jeune

Si les épinards contiennent peu de fer, ils sont en revanche, comme les carottes, les courges, les melons et les abricots, riches en bêta carotène, la vitamine anti-oxydante par excellence. << En outre, le bêta carotène couvre une grande part de nos besoins en vitamine A, celle de la vue ! >>, précise le Dr Bourre.

Tomates… anticancer

<< Le ketchup aide à lutter contre le cancer de la prostate et de l'utérus>> , peut-on lire sur l'étiquette d'une bouteille américaine présentée par le P Bernard Beaufrère, lors des 42e Journées annuelles de nutrition et de diététique. Exagéré ? Oui, mais pas entièrement faux. Si ce genre d'allégation reste interdite en France, elle repose pourtant sur une vérité: le lycopène, substance contenue dans la tomate, est actif contre ces deux cancers. Alors oui, en mangeant ces légumes fruits on peut éventuellement prévenir ces maladies. Mais on ne les soigne pas avec du concentré de tomates. A noter que les choux de Bruxelles et les brocolis en contiennent aussi.

 

Pois chiches... pour la performance

Petits pois, pois chiches et haricots secs sont riches en sucres lents et en vitamines B9 et B1. Un cocktail de choc pour la concentration et le bon fonctionnement du cerveau.

 

 

Cassis… multifonction

Il arrive en tête au hit parade de la teneur en vitamine C, suivi par le persil, le brocoli, le kiwi, le poivron de la fraise. La vitamine C dope diverses fonctions (hormonale, surrénalienne, thyroïdienne); elle permet le métabolisme du fer, des lipides et des protéines, et forme un vrai ciment pour le corps, puisqu'elle favorise la fabrication du collagène constituant des vaisseaux, des dents, des os, des cartilages et des tendons. Enfin, elle fait merveille pour stimuler le cerveau !

Foie... éclat assuré

De volaille ou de veau, c'est l'aliment le plus riche en vitamines B2, B3, B5, B6, B8 et B9.

Grâce à elles, les ongles sont plus durs, la peau plus jolie, les cheveux plus doux… Et elles aident à combattre la fatigue nerveuse.

A lire <<Les Aliments de l'intelligence et du plaisir>>, du Dr Jean-Marie Bourre, éd. Odile Jacob.

LAURE FONTENAY

 

 

Va savoir :  1, 2

Source : Femina (Nice matin dimanche) N° 4 du 28 avril 2002

<---

^