Retour formeRetour Forme Retour mes
gourmandise
Nourrir de désir

des aromates qui chauffent

 

Petit tour d'horizon des aphrodisiaques gourmands. A mettre à portée de toutes les bouches? C'est vous qui voyez...

Depuis toujours, certaines plantes ou aliments sont réputés accomplir des miracles sur les libidos paresseuses. Sans aller jusqu'aux cornes de rhinocéros ou pénis de tigre séché, qui ne provoquent que des massacres écologiques et la fortune des braconniers, il est scientifiquement prouvé que les plaisirs d'Eros peuvent effectivement passer par ceux de la table. A vous de tester.

Des légumes qui réveillent

L'été sera chaud, et le sera encore plus si vous y pensez dès le marché.

Le céleri, pour séduire


Riche en vitamines A, B, C, P, en sels minéraux et en oligo-éléments, il détient sa réputation d'aphrodisiaque depuis l'Antiquité. Et pour cause: des scientifiques ont récemment prouvé qu'il dégage des phéromones, ces substances normalement sécrétées par diverses espèces mammifères, qui ont le pouvoir d'éveiller le désir sexuel.

Le fenouil pour doper la libido

Sa réputation est un peu analogue à celle du céleri, car il renferme une huile essentielle stimulante du système nerveux et possède une action diurétique importante, ce qui expliquerait son pouvoir aphrodisiaque: en effet, un dysfonctionnement des reins peut être directement responsable d'une inhibition de la libido.

L'ail pour stimuler

C'est sans conteste le roi de la table "hot" de l'été: une molécule qu'il contient, l'alliine, fluidifie le sang et, en augmentant la vasodilatation des vaisseau sanguins, favorise directement l'érection. Le seul problème, c'est qu'il doit être de préférence consommé cru.
Pour ne pas ensuite faire le vide autour de vous en boîte de nuit, un truc: croquez des grains d'anis, de café ou de cumin qui en neutraliseront l'odeur.

Des aromates qui chauffent

A peine en bouche, ils déclenchent une bouffée de chaleur qui provoque le désir sexuel !

Le piment pour mettre le feu

Piment, tabasco ou harissa entraînent une vasodilatation des vaisseaux, y compris ceux des organes sexuels (!). N'allez pas pour autant croquer goulûment dans un piment-oiseau, mais n'hésitez pas à en parfumer vos plats... tout en pensant à les enlever au moment de servir.

Le poivre, pour fouetter

Le poivre, la plus ancienne et la plus célèbre des épices, est réputé stimuler les organes sexuels et exciter les centres de l'érection. Tant que vous y êtes, pensez à rajouter dans votre plat noix muscade et clou de girofle dont l'odeur et la saveur enflamment les sens et titillent les terminaisons nerveuses de la femme comme de l'homme.

Le gingembre, pour attiser

Outre ses propriétés toniques, apéritives et digestives, il a la particularité de provoquer un afflux de sang qui stimulerait le plaisir (et puis n'oublions pas qu'il n'a pas son pareil pour relever et parfumer une salade de fruits ou souligner la saveur d'une glace!).

Des plantes qui affolent

L'avantage c'est qu'on peut en user et en abuser.

La sarriette, pour éveiller les sens

On l'appelle " herbe aux satyres ", c'est tout dire. Stimulante, elle accompagne légumes et viandes, et renferme une huile essentielle à base de thymol et de carvacrol qui provoque une vasodilatation de la sphère du petit bassin et stimule également les sens olfactifs.

Le romarin, pour revitaliser

Cet excellent aromate, parfait pour accompagner viandes et plats provençaux, est réputé améliorer la mémoire. Mais surtout, il provoque une stimulation de la circulation au niveau de la peau et un accroissement de sa sensibilité qui le font conseiller contre l'asthénie sexuelle et l'impuissance.

La vanille, pour réjouir les sens

Plus suave et ô combien aromatique, la vanille est réputée aphrodisiaque depuis la nuit des temps. Il semble cependant que ce soit surtout son odeur particulièrement affolante et euphorisante qui agisse sur la stimulation sexuelle. Quoi qu'il en soit, glissée dans une tarte aux poires ou dans une compote de pommes, c'est toujours un délice...

 

Source : Voici n° 660 du 3 au 9 juillet 2000 ^